• -20% SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE AVEC LE CODE "FIRST20" ET LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE
  • Le béret, dont le nom vient du latin "birretum" signifiant un bonnet de laine porté par les paysans pendant la Renaissance, est un chapeau sans bord et ample, généralement en laine tricotée à la main ou feutrée. Ce chapeau remonte à l'Antiquité, mais les versions modernes sous leur forme actuelle sont souvent associées au Pays basque en France. En effet, c'est dans le Pays Basque français et dans le Béarn (Pyrénées Atlantiques) qu'auraient été portées les premiers bérets que l'on voit sur nos têtes de nos jours. Aujourd'hui encore, le béret basque est considéré comme le vrai béret à proprement parler. Ce couvre-chef est aussi étroitement associé aux coiffes militaires par son histoire.

    L'histoire du béret basque moderne

    Lorsque le béret est devenu populaire au XIXème siècle, les créateurs de chapeaux français (chapeliers ou modistes) ont quelque peu modifié le style. Dans un béret basque ou français typique, une bande de simili cuir est mesurée sur la tête du porteur pour un ajustement correct. Le feutre de laine peut être teint dans différentes couleurs, du noir traditionnel au blanc en passant par le bordeaux, le vert, le bleu ou encore le rouge. Le couvre-chef lui-même est une casquette oblongue qui s'ajuste librement. La personne qui porte le béret incline généralement la casquette sur le côté, créant ainsi une ligne chic et informelle.

    Le béret est devenu une sorte de marque de fabrique de la culture française bohème du milieu du XXème siècle. Les artistes, les poètes, les comédiens et les autres citoyens français libres d'esprit l'ont adopté comme symbole d'identification contre-culturelle. Dans les années 1960, le chapeau a connu un regain d'intérêt en tant qu'article de mode, notamment en tant que chapeau de choix dans le film Bonnie and Clyde.

    L'adaptation du béret chez les militaires

    L'association du béret avec les uniformes militaires a une très longue histoire, mais son utilisation moderne remonte aux guerres carlistes en Espagne dans les années 1830 et aux Chasseurs Alpins du bras français dans les années 1880. En 1918, l'armée britannique a commandé un béret modifié à l'usage des forces spécialisées. Même les guérilleros tels que Che Guevara ont adopté le béret comme couvre-chef de choix. Le béret militaire s'est ensuite démocratisé - d'ailleurs nous vous en avons sélectionné quelques uns dans notre collection qui y est dédiée.

    Les plus grands clients de bérets dans le monde aujourd'hui sont très probablement des organisations militaires. L'armée américaine possède toujours une unité d'élite des forces spéciales connue dans le monde entier sous le nom de bérets verts. En France, les bérets verts sont portés par les soldats de la légion étrangère. En effet, de nombreuses armées internationales utilisent différentes couleurs de béret pour se distinguer sur le champ de bataille.