• LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ET EN EUROPE
  • La casquette gavroche est l’accessoire emblématique des Peaky Blinders. Tout au long de la série, ils restent fidèles à ce couvre-chef qu’ils ont quelque peu personnalisé. En effet, les membres du gang de Birmingham sont connus pour posséder des lames de rasoir cousues dans leurs casquettes afin de rendre potentiellement aveugles leurs adversaires lors d’un conflit. Ce style intemporel revient aujourd’hui à la mode pour ajouter un côté chic et fier à votre tenue.

    Peaky Blinders : le style du gang de Birmingham

    Les Peaky Blinders, comme toute bonne bande criminelle, ont un uniforme qui inspire à la fois l'admiration et la peur. En cinq saisons et une décennie d'histoire, leur style (et celui des années 1920 en général) en est venu à influencer la mode moderne de nombreuses façons. La coiffure haute et serrée est de retour, les bottes en cuir sont de plus en plus populaires, les gavroches et les casquettes plates font un retour en force. Elle a aussi un attrait particulier auprès de la gente masculine moderne en raison de son look intemporel.

    Le look des années 20

    Rétrospectivement, le style des années 1920 est particulier car il représente un point important dans l'histoire de la mode masculine. Au moment où la décennie s'achève, la mode s'est presque complètement éloignée des styles rigides et victoriens pour entrer dans l'ère moderne. Le manteau appelé queue-de-pie avait pratiquement disparu pour les vêtements de tous les jours, et les costumes étaient taillés avec une coupe ample qui allongeait les jambes, compressait la taille et soulignait les épaules. Même si près de 100 ans se sont écoulés depuis, presque tous les éléments de la garde-robe typique des années 1920 (et des Peaky Blinders) peuvent être portés aujourd'hui - à l'exception des cols de chemise détachables et des chaînes de montre Albert. Cela dit, bien que les styles se soient modernisés, l'environnement dans lequel vivait le public britannique était encore rude et exigeait des vêtements lourds et solides. Le chauffage central n'était plus omniprésent depuis des années ; les villes industrielles comme Birmingham étaient recouvertes de suie et de crasse ; l'impossibilité de garder les vêtements propres signifiait que presque tous les vêtements étaient sombres, lourds et simples. Les hommes de la classe ouvrière ne possédaient que quelques tenues, un seul pardessus et une paire de bottes, ce qui se reflète dans les choix que font les Peaky Blinders avec leurs vêtements.

    Le style des Peaky Blinders : la classe incarnée

    Tommy Shelby, ses frères et son équipe portent tous un uniforme basé sur un costume trois pièces, des bottes oxford à lacets, une casquette gavroche, une chemise à col détachable et un lourd pardessus. Les cols détachables étaient chers à l'époque, donc les personnages secondaires qui avaient moins de moyens portent souvent des chemises sans col. Même si le gang a la richesse et le statut, il choisit délibérément de porter des versions plus jolies (mais pas plus voyantes) de ce que portent les membres pauvres de sa communauté. Les casquettes gavroche sont le symbole de leur gang, donc même lorsque les riches peuvent se permettre d'acheter des chapeaux en feutre de fourrure très chers, ils choisissent de garder leurs casquettes. L'esthétique du Peaky Blinder n'est qu'une des facettes du style des années 20, et elle enveloppe parfaitement le sens de l'identité du gang. Leur style est clairement destiné à les séparer du gentleman anglais, tout aussi riche. Cependant, le mélange de mode qu'ils ont choisi fonctionne très bien parce que les Shelby ne sont pas des gentlemen. Ce sont plutôt des gangsters qui veulent utiliser leurs vêtements pour souligner leur statut dans les bas quartiers industriels tout en se rebellant contre le pouvoir de la classe supérieure fortunée. Au fil des saisons, les Peaky Blinders ont commencé à évoluer vers les imprimés et les rayures qui domineront les années 1930. Les changements de style au fil de la série sont lents et subtils, et ils honorent constamment leurs origines de la classe ouvrière en s'en tenant aux couleurs sombres, aux motifs subtils et aux vêtements caractéristiques de leur ville natale. Alors que parmi les classes supérieures, Tommy et les Peaky Blinders font des choix qui bafouent ouvertement les conventions de classe de l'époque, comme le port de gants noirs, qui informe les personnes autour qu'ils n'ont aucun intérêt à respecter les conventions. En tant qu'homme riche, Tommy peut s'offrir des gants de couleur plus claire qui étaient un indicateur visuel de la classe supérieure. Ils sont plutôt là pour défier l'autorité en utilisant leur style unique comme l'une de leurs nombreuses armes.

    Le style de Thomas Shelby alias Tommy

    Tommy Shelby, brillamment interprété par Cillian Murphy, est le gangster élégant, mais discret, de Birmingham. Bien qu'il porte l'uniforme des Peaky Blinders, son look se différencie de plusieurs façons. Il est typiquement le seul personnage masculin qui porte un pardessus avec un demi-col en velours noir. Il porte occasionnellement des rayures, mais en général, il n'a pas besoin d'utiliser ses vêtements pour asseoir son autorité puisque ses actions le font clairement. Au début de la saison, le look le plus typique de Tommy comprend un col détachable et un trois pièces en tweed. Tommy évolue ensuite pour porter davantage de cravates, notamment des cravates en tricot, et finalement les rayures qui deviendront populaires dans les années 30. Dans la saison 5, Tommy porte des rayures, un col rabattu et une cravate à rayures, autant de touches résolument modernes pour un gang qui utilise ses vêtements pour signifier sa loyauté envers ses racines ouvrières. Il est également représenté portant un manteau doublé de rouge, et c'est la première fois qu'il utilise une couleur aussi vive. La seule addition de couleur est peut-être une cravate bleue ou une chemise rayée, qu'il porte toujours avec un col blanc détachable. Son style de coupe de cheveux est plutôt extrême, mais il est encore populaire aujourd'hui.